Biographie

Français / English

Biographie:

Caroline Bernard est une mosaïste française qui vit et travaille à Rennes ( France).

Née en 1963, C.Bernard  et sa famille s’installe à Rennes en Bretagne où elle étudie dès l’adolescence et exerce par la suite son métier de pharmacienne.

Depuis ses années lycéennes, elle admire les empreintes architecturales laissées dans sa ville par deux générations  de mosaïstes italiens, la famille Odorico.( Période Art déco).

A  partir  des années 2000, elle est fascinée par des expositions de mosaïques contemporaines où elle admire le champ des possibles avec des matières les plus étonnantes , et rencontrent des mosaïstes talentueuses, avec qui elle se forme en France et en Italie ( Suzanne Rippe, Maria Teresa Vacchini, France Hogué, Paola Gordan de l’école de Spilimbergo).. D’autres formations transversales en aquarelle (Yannick Bernard), céramique raku ( Estelle Duperrin), sculpture( Joel Strill ) complètent ses formations.

Cela l’amène à s’approprier des techniques ancestrales, à rechercher de nouvelles voies de création avec des matériaux les plus divers, à travailler la matière de manière singulière et expérimentale (grâce à ses compétences pharmaceutiques). Ainsi, elle développe ses propres chemins d’expression par ce medium . Elle ouvre un atelier « Les carreaux de Caro » et en son sein un espace showroom.

A partir de 2008, elle participe en France à des salons ( Esprit maison- esprit jardin, Artissim, Les arts du feu, Pièces uniques ..) et présente des expositions artistiques  personnelles (Les chemins de lumière, Ponctuations temporelles, Femme- féminité –féminisme, Hommage aux mosaïstes frioulans..) et collectives ( 7 mosaïstes à l’Orangerie, Circuit des têtes de l’art, Biennale mosaïque actuelle Rennes..) Ces œuvres sont régulièrement retenues et exposées pour le concours des Rencontres Internationales de Mosaïque en France( Chartres). Elle répond à des commandes de décoration chez les particuliers  pour leurs jardins ou leurs maisons et restaure les éclats du temps des mosaïques d’Odorico.

L’artiste assemble des éclats de lumière, des morceaux de vie, des fragments de couleurs et aime ce paradigme où mille morceaux s’unissent pour recréer l’unité. Pour elle, l’art de la fragmentation fournit à la pensée un rail qui l’amène vers des territoires inexplorés et sans cesse renouvelés.

Biography:

Born in Paris in 1963, C.Bernard moved with her family to Rennes, Brittany in 1976, where she studied from adolescence and pursued a career as a pharmacist.

Since her high school years, she has admired the architectural works let in her town by two generations of Italian mosaicists, the Odorico’s family (Art Deco period).

From 2000, through International Contemporary Mosaic Exhibitions, she has been introduced to some of the most amazing and diverse materials to incorporate into her mosaics. She has been able to meet and connect with talented mosaicists, with whom she has trained in France and Italy (Suzanne Rippe, Maria Teresa Vacchini, France Hogué, Paola Gordan from Spilimbergo’s school).She has also trained with watercolor artist (Yannick Bernard), raku ceramicist (Estelle Duperrin), and sculpturer (Joël Strill).

This has led her to apply traditional mosaic techniques, to arrange works with the most diverse materials and ( thanks to her pharmaceutical skills) to experiment the Matière. As such, she developped new own ways of expression in this medium. She openned a workshop « les carreaux de Caro » and a showroom inside.

Since 2008, she has been participating in creative shows in France (Esprit maison-Esprit jardin, Artissim, Les arts du feu, Pièces uniques, etc.) and has had her work featured in various exhibitions (Les chemins de lumière, Femme-féminité-féminisme, Hommage aux mosaïstes frioulans..) She has also had her mosaics shown in collective exhibits (7 mosaïstes à l’Orangerie, circuit des têtes de l’art, Biennale mosaïque actuelle Rennes, etc.). Her works have been regularly selected and exhibited at the Competition of International Mosaic Encounters In France (Chartres). She has been working for private persons for home or gardens decorations and has been restauring Odorico’s mosaics.

The artist gathers light splinters, color fragments. She likes the idea to  change of paradigm and re-create a new unity. For her, the art of fragmentation takes her into unexplored territories, constantly renewed.