Habillage fenêtre condamnée WC. Juillet 2021

Dans ce projet d habillage d’une fenêtre condamnée autour d’une VMC, le pari était de mettre en valeur des tonalités, terre, rose poudré, rose chiné, blanc satiné et faire écho au carrelage antique du sol de ces WC. Les propriétaires voulaient un travail fragmenté, de lignes très simples, des ronds dégradés au travail très serré et nuancé comme des kaléidoscopes.

Salle de bain-Hommage à la côte d’Emeraude Juin 2021

Une envie de mosaïque épurée.Une salle de bain toute de carrelage blanc. Une envie de mettre un élément fort et sobre rappelant aux propriétaires les couleurs de la côte d’Emeraude de notre chère Bretagne qu’ils affectionnent.

Alors..Je suis partie de quelques traits de dessins noirs posés; La découpe du support s ‘est faite selon l’équilibre et les volutes du meuble de la salle de bain.Les tailles et positionnements se sont succédés, lentement, au grès des contrastes révélés.

D’abord 5 nuances blanches pour le poisson, des mats, des cristallins, des vernissés. Une douzaine de bleus et d’émeraude entourent les bulles se dégageant de la bouche du poisson.Celles-ci sont de miroirs taillées, pour faire écho au meuble englobant cette création.

Salle de bain rétro

L’idée était de refaire vivre le style des années 60 dans cette salle de bain, très marquée par son mobilier et carrelage au sol patiné, de couleurs atténuées par le temps, moutarde et vert.

Des grès cérames choisis dans le nuancier et quelques dessins très simples et structurés ont été validés pour valoriser cette douche, créée à la place d’une baignoire, gardant ainsi l’esprit des années 60.

Les bandes de mosaïque imaginées  en soubassement reprennent les couleurs existantes du carrelage du sol et de la peinture du mur. Le motif principal en hauteur, a été conçu en fonction des contraintes des robinetteries et paroi de douche neuves, contrastant avec le motif linéiaire et répétitif du soubassement.

 

 

 

Mur de cuisine

Quelques coups de crayons..et après quelques heures de taille ….d ‘émaux de Briare, grès cérame, Sicis, pâtes de verre, un jardin s’est peu à peu crée sur le filet de fibre de verre.

Crosses végétales, Pissenlits géants composent maintenant un jardin imaginaire sur le mur de la cuisine de cette maison, à la campagne.

Sol WC: Les feuilles d’érables

Les feuilles d’érable… se ramassent à la pelle..

ou restent animer le sol de ce WC, à la campagne…Les variations de tonalité de l’érable sont une source d’inspiration dans cette maison où la verdure, les arbres et les fleurs sont si changeants au fil des saisons. De manière intemporelle, les couleurs des 4 saisons y sont transcrites.

Feuilles caduques ,vous êtes inscrites dans le sol .

Sol wc mosaïque

 

Au fil de l’eau , fantaisie aquatique

Pièce maitresse d’un mur intérieur, le triptyque « Au fil de l’eau, fantaisie aquatique »  fait résonance avec les goûts des propriétaires des lieux. Leur envie de donner un élément très fort en couleur sur un intérieur feutré, taupe et gris, la proximité des quais, de la passerelle Odorico, des couleurs fluctuantes de la rivière Vilaine (qui ne l’ai pas vraiment), m’a amenée à créer pour eux « Au fil de l’eau, fantaisie aquatique ». Toute la magie des Smalti et Ors vénitiens peut maintenant se révéler aux lumières changeantes de notre ciel breton.

Au fil de l'eau, fantaisie aquatique (1)

Bretagne: « Eau, mer et bonheur »

IMG_1666

Bretagne/bord de mer: une bulle de bonheur sur le mur du fond

Le projet était d’apporter des couleurs sur ce mur tristounet, tout en respectant la l’architecture de cette charmante maison familiale de la côte nord de la Bretagne.

IMG_1630

Les allées , certains murets en pierre ont trouvé leur échos dans ces grès cérame, travaillés parfois sur la tranche, de manière à atténuer les couleurs très fortes et fluides traversantes de cette bulle de bonheur, ronde dans sa finalité comme les gouttes de la mer environnante.

IMG_1652

Capture d’écran 2016-04-01 à 16.24.46

Détail de la « bulle de bonheur » en grès cérame et pâtes de verre vénitiennes

Cuisine: « Sur les chemins de Quiberon »

Les murs de la cuisine devaient être protégés. Des couleurs et des rondeurs devaient s’y imposer.

Pas à pas, dans l’atelier, les galets colorés se sont agencés, puis ont naturellement trouvés leur place dans la cuisine, côté évier et côté cuisson, se réunissant, posés tels des menhirs . Il manquait un pont. Des galets de zénitude ont continué leurs chemins, suivant un léger effet de vague .Le pont vers Quiberon et ses sentiers s’est installé.

cuisine 2.jpg